Soumis par Claudia Egle le mer 10/05/2023 - 10:08

 

Depuis de nombreuses années déjà, bon nombre de données relatives à la santé animale dans la production porcine suisse sont enregistrées sous forme numérique. Ainsi, les résultats du contrôle des animaux avant l’abattage sont saisis dans la banque de données du contrôle des viandes (Fleko) et les vétérinaires sont tenus de transmettre chaque mois tous les traitements antibiotiques ou remises d’antibiotiques au système d’information sur les antibiotiques en médecine vétérinaire (SI ABV). Ces données permettent d’évaluer rétrospectivement l’évolution générale de la santé animale : elles sont toutefois moins appropriées pour détecter de manière précoce un changement au niveau de la santé des animaux et ne permettent donc pas de prendre rapidement des mesures adéquates en cas de besoin. Par le passé, on ne disposait guère de données structurées sur la situation sanitaire du moment dans les effectifs de porcs, données essentielles pour un monitoring sanitaire efficace et la détection précoce de foyers de maladies infectieuses. Le lancement du « Pig Health Info System » (PHIS) permet de changer radicalement la donne.

Le PHIS vise à améliorer la santé des porcs en Suisse, d’une part en soutenant les vétérinaires de troupeau dans leur travail et en renforçant le suivi des troupeaux en général et, d’autre part, en promouvant le monitoring national de la santé ainsi que la détection précoce des foyers de maladie.

Une application (app) a été développée dans le cadre du projet PHIS, afin de permettre aux vétérinaires de documenter de manière simple et efficace les résultats de leurs examens de troupeau à l’aide de leurs smartphones. L’app PHIS contient des formulaires dans lesquels les vétérinaires peuvent saisir les informations habituellement recueillies lors de l’examen du troupeau. Les vétérinaires de troupeau envoient un rapport établi automatiquement à partir des données relevées par e-mail aux détenteurs d’animaux, ce qui simplifie l’échange d’informations entre toutes les personnes concernées. La documentation structurée des examens du troupeau réalisés par les vétérinaires et la meilleure disponibilité des données facilitent le suivi du troupeau et favorisent le conseil ciblé.

La saisie uniforme et structurée permet d’utiliser ensuite les données sanitaires pour des évaluations en garantissant la protection des données. Il est ainsi possible d’identifier automatiquement et rapidement l’apparition fréquente de certains évènements qui pourraient indiquer une maladie contagieuse. Cela permet de sensibiliser à un stade précoce les parties prenantes de la branche à une menace potentielle pour la santé des animaux et de prendre des mesures en cas de besoin. À l’avenir, les résultats d’analyse seront publiés dans un tableau de bord afin que toutes les personnes intéressées, et en particulier les parties prenantes de la branche, puissent s’informer à tout moment sur l’état sanitaire actuel des porcs suisses. Il faudra toutefois attendre encore un peu avant de disposer de suffisamment de données pour calculer les valeurs comparatives appropriées permettant d’effectuer des analyses pertinentes et d’identifier de manière fiable tout changement au niveau de la santé des animaux. Au cours de cette phase de transition, les derniers détails concernant la procédure exacte et les responsabilités seront définis en concertation avec les parties prenantes pour le jour où le PHIS permettra d’identifier un changement au niveau de la santé animale.

 

Objectif

 

FORMULAIRE DE CONTACT

Envoyez-nous un message!

Nous sommes à votre disposition pour tout complément d’information.
 

 

L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires soutient le projet.

2 Contact

Contact PHIS:

Service PHIS

Faculté Vetsuisse

Dr méd. vét. Claudia Egle

Courriel: contact@healthinfosystem.ch

4 Kontakt CHIS FR

Contact CHIS:

Projet CHIS

Faculté Vetsuisse

Dr méd. vét. Marie Mudry

Courriel: marie.mudry@unibe.ch

© Fachstelle PHIS, Vetsuisse Fakultät, Universtität Bern und Zürich