Soumis par Claudia Egle le mar 09/05/2023 - 10:43

Depuis un certain temps, plusieurs acteurs, dont les fédérations d’élevage bovin, les vétérinaires praticiens, les autorités vétérinaires et les entreprises de transformation, s’efforcent de recenser les données sur la santé bovine de la manière la plus exhaustive et systématique possible.

La plateforme « Réseau – santé des bovins » a vu le jour il y a quelques années en Suisse ; l'objectif est de mettre à la disposition des différents acteurs des données sur la santé et le rendement de la filière bovine. Ce réseau réunit l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), la Communauté de travail des éleveurs bovins suisses (CTEBS), l’Association suisse pour la santé des ruminants (ASSR), Santé bovins Suisse (SBS), le Service sanitaire Veaux suisse (SSV), les facultés Vetsuisse de Berne et de Zurich, la Fédération suisse des engraisseurs de veaux (FSEV), Swiss Beef, Vache mère Suisse, les Producteurs suisses de lait (PSL) et l’Union suisse des paysans (USP).

De nos jours, de nombreuses données sur la filière bovine sont déjà collectées sous forme numérique en Suisse. Par exemple, toutes les naissances, tous les déplacements et toutes les sorties d’animaux doivent être saisis dans la banque de données sur le trafic des animaux (BDTA). Les vétérinaires ont aussi l’obligation de signaler dans le système d’information sur les antibiotiques en médecine vétérinaire (SI ABV) toutes les prescriptions et ventes d'antibiotiques. La majorité des détenteurs de bovins ont également la possibilité de tenir le journal des traitements au format électronique, même si la version papier reste suffisante pour satisfaire à l’obligation de documentation.

Cela étant, très peu de données sur la santé des bovins sont pour l’heure recensées de façon systématique en Suisse. Nous souhaitons y remédier grâce au lancement d’une application.

La saisie systématique de données dans le cadre des examens individuels ou de troupeaux permettra de générer automatiquement des rapports, servira non seulement de documentation aux vétérinaires et aux détenteurs de bétail, mais simplifiera également leurs échanges d’informations.

La saisie numérique des données de santé sera également utile dans le cadre du monitoring et de la détection précoce. Il sera ainsi possible de repérer la multiplication de symptômes donnés dans une région, lesquels pourraient être le signe d’une maladie contagieuse.

Une application avait été développée dans cette optique pour le projet Pig Health Info System. Nous souhaitons désormais l’adapter dans le cadre du projet Cattle Health Info System pour que les acteurs de la filière bovine suisse puissent également l’utiliser.

Les facultés Vetsuisse de Berne et de Zurich mèneront ce projet, en collaboration avec le département Technique et informatique de la Haute école spécialisée bernoise et avec le soutien financier de l’OSAV.

FORMULAIRE DE CONTACT

Envoyez-nous un message!

Nous sommes à votre disposition pour tout complément d’information.
 

 

L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires soutient le projet.

2 Contact

Contact PHIS:

Service PHIS

Faculté Vetsuisse

Dr méd. vét. Claudia Egle

Courriel: contact@healthinfosystem.ch

4 Kontakt CHIS FR

Contact CHIS:

Projet CHIS

Faculté Vetsuisse

Dr méd. vét. Marie Mudry

Courriel: marie.mudry@unibe.ch

© Fachstelle PHIS, Vetsuisse Fakultät, Universtität Bern und Zürich